Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie (CDPCL)

Le  C.D.P.C.L. comme organe technique et instrument précieux dans la triple mission de l’Evêque de gouverner, enseigner et sanctifier le peuple de Dieu entre les mains de l’Archevêque de Bukavu est une décision qui est née suite aux multiples besoins de l’Eglise locale.  L’option prise par nos pères dans la foi d’évangéliser dans la langue et la culture locale  ainsi que les préoccupations pastorales du moment ont poussé Monseigneur Louis Van  Steene à créer en 1959 le Centre de Pastorale Liturgique, CEPALI, en sigles. La direction de ce centre est confiée à l’Abbé Vincent  MULAGO.  Dès sa création en 1959, le CEPALI a son siège à Mbagira. Suite aux impératifs du moment, le centre sera transféré à l’Archevêché à l’indépendance en 1960. Le premier mandat de l’Abbé Vincent MULAGO  à la tête du CEPALI se terminera en 1962.  Il est certainement important de signaler la parution en 1962 de la première édition du Nouveau Testament en mashi. Cette parution a suivi celle  d’un fascicule des chants notés « Rhuyimbe irenge lya Nyakasane » qui date de 1961.

D’intenses travaux vont se poursuivre surtout  pour la production des documents indispensables pour les célébrations liturgiques.

En 1972, Monseigneur l’Archevêque donne une nouvelle orientation au centre. En effet, le 21 mars 1972, il nomme le Père Laurent Mertens pour s’occuper spécialement de l’animation catéchétique dans le diocèse. Sa mission principale est la conception des manuels inculturés de catéchèse sacramentelle et scolaire. Le nouveau Centre catéchétique est situé à Mbagira.

Très vite le besoin de  coordination par un seul service de l’action pastorale et catéchétique se fait sentir. Cette mission de coordination sera dévolue au Centre qui deviendra alors le Centre Diocésain de Pastorale et de Catéchèse. Pendant ce temps tout en produisant les documents pastoraux et catéchétiques, le Centre va intensifier la formation des agents pastoraux spécialement les animateurs des C.E.V. et les catéchistes.

Le 15 juillet 1975, l’Abbé Richard MUGARUKA est nommé au centre pour remplacer le Père Laurent Mertens. Monseigneur ajoute au travail déjà dévolu au centre la mission de coordonner aussi la liturgie au niveau diocésain. C’est donc depuis cette période que cet organe important deviendra « CENTRE DIOCESAIN DE PASTORALE CATECHESE ET LITURGIE », CDPCL, en sigles.

Le 18 juillet 1980, l’Abbé Jacques BAKORONGOTANE  remplaça l’Abbé Richard MUGARUKA  à la direction du C.D.P.C.L. Mais ce sera pour une courte durée parce que le 01 mars 1981, l’Abbé Bonaventure MIRINDI   sera appelé à diriger ce centre. En 1983, l’abbé Richard MUGARUKA  est de nouveau nommé à la direction du C.D.P.C.L. Il sera remplacé par l’Abbé François – Xavier MITIMA  en 1986.

De 1989 à 1991, le C.D.P.C.L. sera dirigé par l’Abbé Vincent MULAGO. Celui – ci  sera remplacé par l’Abbé Jean Baptiste RUHANGAMUGABO qui avait  travaillé avec lui comme directeur adjoint depuis novembre 1990.

Le 20 juin 1997, l’Abbé François – Xavier MITIMA  revient au C.D.P.C.L  en qualité de directeur en remplacement  de l’Abbé Jean Baptiste RUHANGAMUGABO.

Depuis juin 2002, c’est l’Abbé Floribert BASHIMBE  qui est le directeur du C.D.P.C.L.Mais avant, l’Abbé Floribert BASHIMBE a été directeur adjoint  de février en juin de la même année.

Nature et rôle du CDPCL

On entent par Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie, l’institution diocésaine à laquelle on a donné mission de concevoir, coordonner, orienter et animer toute pastorale, catéchétique et liturgique sur l’ensemble du diocèse. Pour ce faire, le CDPCL élabore les documents indispensables, il assure et coordonne l’animation et la formation à divers niveaux et sous différentes formes dans le domaine de la pastorale, la catéchèse et la liturgie. Le Centre ne peut remplir par lui-même tous les rôles qui lui sont dévolus. Cependant, il coordonne les activités assumées de façon responsable par ceux qui y sont préposés, que ce soit au niveau des paroisses ou des autres secteurs de la vie diocésaine. Les évêques de notre province ecclésiastique ayant perçus la lourde charge du CDPCL affirment : « La dénomination centre désigne le personnel qui en a la charge et n’est pas nécessairement attachée à un bâtiment » (cf. Conférence Episcopale Provinciale du Kivu, à Butembo, 10-25/09/1976).

Organisation

Sous l’instigation et l’autorité de l’Evêque, le CDPCL étudie les divers aspects et problèmes pastoraux, catéchétiques et liturgiques et soumet les propositions émanant de ses travaux au jugement de l’Evêque.

Par mandat de l’Evêque, le centre assure le suivi de l’exécution des directives, anime la pastorale d’ensemble et en contrôle l’évolution.

Pour réaliser ses activités, le CDPCL travaille par des commissions regroupées au sein du Conseil pastoral diocésain et par les sessions groupant des équipes d’agents de l’évangélisation selon les compétences. Cependant, une équipe permanente est affectée au Centre. Cette équipe comprend les prêtres, les religieux (ses) et laïcs.