Fédération Congolaise des Petits Chanteurs(FCPC)


 

    FEDERATION CONGOLAISE DES PUERI CANTORES (FCPC)         ET  AUMONERIE NATIONALE

Siège Adminstratif : ARCHIDIOCESE DE BUKAVU

B.P 162 BUKAVU/RDCongo

Via B.P.02 CYANGUGU/RWANDA

Historique:

Selon les Statuts de la Fédération Internationale des Pueri Cantores(FIPC,Art 4), on entend par ‘Petits Chanteurs’ les choeurs des deux sexes (filles et/ou garçons d’âge scolaire) avec ou sans voix d’hommes, engagés surtout dans le service du  chant liturgique, du grégorien à la polyphonie classique et moderne et à la musique contemporaine, composés selon les préscriptions ecclésiastiques de chaque culture.

Leur action est liturgique mais ils sont aussi engagés dans l’édification d’un monde nouveau où règne une compréhension fraternelle fondée et liée par une amitié sincère et une entraide réciproque : ‘Tous les enfants du monde chanteront la Paix de Dieu’, selon de Mgr Maillet, fondateur de la FIPC.

Il faut remonter aux années 1980 pour sonder les débuts du mouvement des Petits Chanteurs de Bukavu, berceau des Petits Chanteurs en République Démocratique du Congo.

A l’issue des recrutements, il a fallu attendre le congé du 20 mai 1985 pour avoir la première répétition au collège Alfajiri avec 40 élèves garçons dans une grande salle de l’école primaire

3. Appropriate therapy for hormonal abnormalities (e.g.dysfunction should be strongly discouraged since it fails to tadalafil.

There were marked atrophic and degenerative changes around the hepatocytes and lysed red blood cell containing dilated central vein (Mag. buy cialis online The duration of response was wide and ranged, from a mean duration of 22 minutes for plasma sildenafil concentrations in the range 0-50 and 50-100 ng/ml to >30 minutes at concentrations above 100 ng/ml..

.

Après deux années de travail, en 1987, il y eut parrainage avec le chœur d’enfants de Belgique et la première prise d’aubes en la cathédrale de Bukavu.

Les contacts qui vont suivre verront l’intégration de la chorale d’enfants Saint Pacifique, les chœurs d’Enfants du Zaïre à Kadutu et d’Enfants Mwanga pour fille à Nguba ; les Petits Chanteurs de la cathédrale d’Uvira ainsi que ceux de Kamituga(diocèse d’Uvira).

Les conditions étaient alors réunies pour la tenue d’un premier congrès à Bukavu en 1989.

Dans chaque diocèse où il y a des petits chanteurs, nos pasteurs les évêques ont pris soin de les faire accompagner par un prêtre aumônier Diocésain.

Vu qu’actuellement le mouvement des Pueri Cantores s’est étendu dans dix diocèses de la RDCongo formant ainsi 53 chœurs à plus de 6 500 enfants formés aux valeurs de la paix, la fraternité, la réconciliation, l’acceptation mutuelle et la cohabitation pacifique, plusieurs autres chœurs sont en cours de formation dans d’autres diocèses de notre pays, la Conférence Episcopale Nationale de la RDCongo (CENCO) s’est résolue de créer l’AUMONERIE NATIONALE (le 03 mars 2017).

Le rôle  de l’ « Assistant ecclésiastique » est de veiller, aux côtés du Président National  au maintien des buts de la fédération (Art. 5) et à la bonne animation spirituelle et liturgique de la FCPC…

 

 

 

DELEGATION DES PUERI CANTORES DE L’ARCHIDIOCESE DE BUKAVU

A L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA FEDERATION CONGOLAISE DES PUERI CANTORES

A UVIRA du 14 au 16 Janvier 2017

  1. Abbé NYAMULEMI MINANI Gérard,                                        Aumônier national
  2. Maître RUGAMIKA BAKULIKIRA Daniel, Prés. diocésain et

sec.national, paroisse Cathédrale

  1. RADJABU KYAMASA Ernest, Président national, Paroisse de Nguba
  2. KALENGA Crispin, Paroisse Cathédrale
  3. AKSANTI CIRHIBUKA Dieu Merci,          Paroisse de Cimpunda
  4. BADERHE MUFUNGIZI Augustin, Paroisse de Burhiba
  5. BAHATI MITIMA Innocent, Paroisse  de Cahi
  6. KAKUMBWA MUSAFIRI Jules, Paroisse Cathédrale
  7. OLINABANJI BISIMWA Olivier, Paroisse de Ciriri
  8. KULIMUSHI MUGISHO Augustin, Paroisse de Bagira
  9. NSHOMBO BUHENDWA Innocent, Paroisse de Kadutu
  10. RAMAZANI BUMBA Pierre Claver, Paroisse de Kadutu
  11. SHUKURU BWIRA David, Paroisse de Bagira
  12. SIKITU MUSIMWA Placide, Paroisse de Panzi
  13. AMANI MUDERHWA Georges, Paroisse de Mugogo
  14. RUBONEKA BADERHEKUGUMA Augustin,          Paroisse de Mater Dei
  15. CIBAZANGA Désiré,          Paroisse de Burhiba

REUNION DU 15 janv.-17                                            11h14

  • La prière par l’aumônier national sortant.
  • Vérification des Ordre de Mission
    . Butembo-Beni : un faux document d’ordre de mission collectif.
  • Réactions à l’envolée sur la nomination de l’aumônier national ! Que disent les statuts et règlements sur la désignation de l’aumônier national ? Paraît-il que l’abbé Joseph a écrit plus d’une fois à la Cenco pour demander ce poste mais sans suite. L’Assemblée demande qu’on puisse vérifier les statuts par rapport à la désignation de l’aumônier national même si cela ne changerait en rien la proposition de nomination de l’aumônier.
  1. Pv de l’Assemblée Gén. tenue à Mahagi
  2. Mot du Président : difficultés :

-non cotisation des chœurs et pourtant il y a des fêtes de prise d’aube

Réalisations :

-Visite des chœurs sauf 3 de Kamituga, la formation des chefs de Chœur, bonnes relations avec les évêques, avec les autorités politico-administratives, des bienfaiteurs : BANRO et  autres entre autre ce séjour est pris en charge par ces dons des bienfaiteurs !

– Participation aux réunions internationales.

-organisation de 3 assemblées nationale

  1. Evaluation de la Fédération(Bilan)
  2. Divers : -Nouvelles des Diocèses
  3. Repas
  4. Elections
  5. Rapport financier

Total : 52 chœurs au niveau national.

Uvira : 14 chœurs dont 10 affiliés

Bkv : 14 chœurs affiliées

Mahagi : 6 chœurs  et c’est l’affaire de l’Eglise

Kisangani : non affiliés

Goma : 9 chœurs affiliés + 2 nouveaux dont 1 qui demande l’affiliation aujourd’hui ! + 2 à Ruthshuru et Kiwanja

Bunia :

Trésorier : Prince  de Goma

Election des délégués diocésains des directeurs de Chœurs , quid ?

-Pas de prise d’aube sans l’aval du bureau national

– pas d’affiliation  sans conformité aux règles des Pueri Cantores

A.Joseph :

-Réconcilier et unifier les chœurs séparés : a postulé comme Président National même si pas directeur d’un chœur. Si cela ne s’est pas réalisé, ce n’est pas grave car l’Esprit-Saint est lui-même l’artisan de l’évangélisation, pourvu que le bien se fasse !

On insiste sur la cohésion sociale entre directeurs de chœurs, la chaleur sociale, les relations sociales…

 

Malischt@gmail.com

Marc Aurelio, Président de la Fédération du Brésil   en juillet 2017

2018 à Barcelone : congrès International

Mot de l’Abbé Aumônier entrant,

 

Chers membres du bureau,

Chers directeurs de Chœurs,

Je n’ai pas prévu de mot particulier mais à cette occasion de ma première mission en tant que Aumônier national, je me dois de dire un mot en 3 volets :

  1. En disant au revoir à Mgr l’Archevêque de Bukavu, avant d’entrer dans le bus, je l’ai surpris en réunion avec Mgr l’évêque du diocèse de Sakania-Kipushi, Mgr Gaston Ruvezi. Celui-ci en me saluant, me dit : « Tu me connais ?»  j’ai répondu : Effectivement, oui ! Je suis passé chez vous à l’Evêche de la Kafubu chez vous pour vous saluer quand j’étais  à Lubumbashi » ! Et Mgr L’Archevêque de dire : «  Vous m’avez demandé un aumônier national, le voici. » Mgr De Sakania-Kipushi a dit : Aumônier, cherche-moi les statuts et règlement d’ordre intérieur, je vais ouvrir un chœur de pueri cantores chez-moi !  C’est pour vous dire qu’effectivement la Cenco a mandaté Mgr l’Archevêque de Bukavu pour trouver un aumônier ! Il faut avoir le Sensus ecclesiae : savoir se recevoir de l’Eglise comme fils ; considérer l’Eglise comme une mère plein d’amour, ce que l’Eglise veut, comme une mère, c’est le bien de ses enfants ! soyons-en convaincus.
  2. Le travail de l’aumônier dans les Mouvements des laïcs :  selon ma petite expérience de 18 ans de sacerdoce : il s’agit d’un rôle pastoral et  spirituel :
  • offrir au groupe les secours de la grâce divine par les sacrements au quotidien: principalement l’Eucharistie et la confession, l’onction des malades….l’unité et la cohésion du groupe ou du Mouvement !
  • Assurer la formation catéchétique, liturgique, spirituelle, ecclésiologique et morale aux enfants et aux directeurs de chœurs, car il ne suffit pas de chanter pour tout connaître de l’ensemble de la vie de l’Eglise
  • En attendant que peut-être vous m’éclaircissiez davantage : je voudrais citer la lettre de Mgr : « …Il s’agit concrètement d’assurer la présence de l’Eglise) en accompagnant les Pueri Cantores de notre pays, la RD Congo en étroite collaboration avec sa Fédération Internationale ayant son siège à Rome, sous l’Egide de la Cenco,… et on me dit l’objectif des petits chanteurs : « avec pour mission d’animer les Assemblées Chrétiennes, chanter la Paix de Dieu et évangéliser par les vertus de la musique sacrée » ! Ici il y a insistance sur le fait que c’est un mouvement d’Eglise et une structure d’évangélisation.

(l’œil et l’oreille, le pont entre les chœurs et les autorités ecclésiastiques) 

  1. Pourquoi Moi et non pas tel ou tel autre ? Je n’en sais rien ! Seulement que j’ai appris d’un témoignage authentique qu’il y avait plusieurs candidats mais le sort est tombé sur moi
  • car c’est depuis le Petit Séminaire de Mugeri que certains collègues me surnommaient « petit chanteur » voir l’actuel Vice-Recteur du Théologat St Pie X qui était mon aîné de deux ans à Mugeri, et même au grand séminaire j’étais maître de chant et organiste et mon collègue actuellement Chargé de CODICOS m’appellle Petit chanteur, « NEANIAS »=

En outre, je suis aussi compositeur de quelques chants liturgiques…

  • il paraît qu’il y a un atout selon la même source, c’est que je connais Kinshasa, Lubumbashi, Sakania-Kipushi, Uvira, et Bukavu, évidemment, 5 diocèses, c’est déjà pas mal !

Mais moi je reçois cette nomination avec beaucoup de modestie, car d’aumônier paroissial, je suis propulsé au niveau national surtout que « on m’a donné comme mission entre autre d’exhorter d’encourager à la dynamique d’auto-prise en charge matérielle  du bureau national et de l’aumônerie nationale par les chœurs des petits chanteurs, la cotisation…

Je remercie mon confrère, aumônier sortant, l’Abbé Joseph et lui demande de continuer à nous assister de ses sages conseils et directives pour bien continuer cette mission ecclésiale, merci à vous tous pour votre accueil au sein des petits chanteurs  de la RDC et votre collaboration à l’œuvre d’Eglise(une affaire d’Eglise) d’encadrer ses enfants même déjà à bas-âge comme vous le faites déjà si bien ! Le président vient de dire « pépinière des chorales d’adultes, des maîtres de chants, des organistes, et moi j’ajoute, pépinière des vocations, pépinières de bon citoyens !  Et ne cessez jamais de me rappeler si j’oublie ou si j’ignore ce que je dois faire et de proposer des initiatives constructives.

Cette  assemblée élective, je vous la veux pleine de souci de la bonne continuité de nos mouvements, du maintien de  l’harmonie, de la paix et  du bien de notre mère l’Eglise !

FEDERATION CONGOLAISE DES PUERI CANTORES                                     REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ASSEMBLEE GENERALE ELECTIVE

PROCES VERBAL

Il s’est tenu une Assemblée Générale élective au Diocèse d’Uvira (Sud-Kivu) en République Démocratique du Congo du 14 au 16 janvier 2017.

Points à l’ordre du jour :

  1. PV de l’AG de Mahagi (lecture et amendement).
  2. Mot du Président
  3. Evaluation de la Fédération
  4. Divers : Nouvelles des Diocèses, nouvelle de la FIPC.
  5. Elections
  6. Rapport financier

 

  1. PV de l’AG de Mahagi

Après  lecture du PV par le Secrétaire de la FCPC, l’approbation de l’AG a été unanime.

  1. Mot du Président

Le discours du Président Ernest RADJABU KYAMASA a consisté à donner le bilan du Bureau National. Pendant le mandant de ce dernier, plusieurs visites ont été effectuées dans les diocèses où se trouvent les petits chanteurs malgré les difficultés liées au mauvais état des routes, à l’insécurité et aux longues distances entre les diocèses. Ces visites ont eu le mérite de réconcilier les pueri cantores, de rencontrer les autorités de différents diocèses et les parents de petits chanteurs. Le Président a ensuite présenté les difficultés financières que connait la Fédération ; les non cotisations des chœurs.

  1. Evaluation de la Fédération

Plusieurs Chefs de Chœurs ont reconnu les efforts fournis par le Bureau National notamment : le caractère national de la fédération, l’organisation régulière des AG, les visites de chœurs, la participation financière du Bureau National pour les activités de chœurs dans les diocèses, la formation des Directeurs de chœurs.

Cependant les chefs de chœurs ont souligné l’absence du mouvement pueri cantores dans les médias et la difficulté d’organiser un congrès national
.

L’Assistant Ecclésiastique honoraire ; L’Abbé Joseph MULONDA KYATOGEKWA en terme de son mandat a prononcé un discours dans lequel il loue les efforts du Bureau National notamment le rapprochement du mouvement avec nos Pères les Evêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo(CENCO), les actions qui rassurent d’un avenir meilleur pour la Fédération au cœur de l’Afrique, notre aimable continent assoiffé de la paix véritable
. Il est actuellement Recteur du Petit Séminaire diocésain de Mungombe après 20 ans de sa fermeture à cause de la guerre.

  1. Divers
  • Nouvelles des diocèses.

En général, les organisations de Pueri Cantores dans les diocèses vont bon train. Nous signalons l’implication active des Evêques diocésains pour le rayonnement des petits chanteurs, une bonne collaboration entre les curés des paroisses et les chefs de chœurs. Cependant, certains chœurs manquent des salles pour leurs répétitions respectives.

Le nouvel Assistant Ecclésiastique de la FCPC ; l’Abbé Gérard MINANI NYAMULEMI a présenté un mot de remerciement à l’AG et a promis avec la collaboration du Bureau National de réaliser les taches qui  lui sont confiées par les statuts de la FCPC et d’assurer un véritable pont entre la FCPC et la Conférence des Evêques de la RD Congo.

  • Nouvelles de la FIPC

La Fédération congolaise reçoit régulièrement des nouvelles par le canal du secrétaire international. Le secrétaire national Daniel RUGAMIKA a représenté la Fédération Congolaise au Congrès de Paris, à l’AG de la FIPC à Cracovie et au Congrès national de la Fédération polonaise à Poznan.

Le Président Ernest RADJABU a brièvement parlé du Congrès International de Rio au Brésil en Juillet 2017 et a donné l’adresse mail du Président de la Fédération Brésilienne pour les candidats aux inscriptions.

 

 

 

 

 

  1. Elections

44 Chœurs affiliés ont été présents dont 9 chœurs en ordre de cotisations de 3 ans. L’art 12 du Règlement d’ordre Intérieur n’autorise à un membre de l’AG d’émettre une voix délibérative que s’il est en ordre de cotisations annuelles nationales et internationales. Après débats et délibération, 17 chœurs étaient en ordre seulement de deux ans au lieu de trois ans et à cet effet, ils ont reçu la clémence des membres de la commission électorale et de l’Assemblée Générale pour voter le Bureau National.

 

  1. LES CANDIDATS A LA PRESIDENCE
  • Mr Ernest RADJABU KYAMASA : 9 voix
  • Mr Marcellin MUSHOKO : 7 voix

Mr Ernest RADJABU KYAMASA a été élu Président de la FCPC à la majorité simple.

  1. CANDIDAT A LA VICE PRESIDENCE.
  • RAMAZANI BUMBA

Etant candidat unique, Mr RAMAZANI BUMBA est élu Vice Président de la FCPC par acclamation.

  1. CANDIDAT AU SECRETARIAT
  • Maitre Daniel RUGAMIKA BAKULIKIRA

Etant candidat unique, Maitre Daniel RUGAMIKA BAKULIKIRA est élu Secrétaire de la FCPC par acclamation.

  1. CANDIDAT TRESORIER
  • Prince CUBAKA

Etant candidat unique, Mr Prince CUBAKA est élu Trésorier de la FCPC par acclamation.

  1. CANDIDATS COMISSISSAIRES AUX COMPTES
  • SADIKI BANZIRA Fidèle
  • Olivier MAKI

Etant candidats uniques, Mr SADIKI BANZIRA Fidèle et Mr Olivier MAKI sont élus Commissaires aux comptes par acclamation.

Le Bureau national de la Fédération Congolaise des Petits chanteurs de la République Démocratique du Congo a été ainsi élu pour un mandat de 5 ans.

Président : Mr Ernest RADJABU KYAMASA

Vice Président: Mr RAMAZANI BUMBA

Secrétaire : Maitre Daniel RUGAMIKA BAKULIKIRA

Trésorier : Mr Prince CUBAKA

Commissaires aux comptes : Mr SADIKI BANZIWA Fidèle et Mr Olivier MAKI.

Conseillère : Mlle Monique

Après les élections, une messe d’action de grâce a été présidée par Son Excellence Mgr Sebastien-Joseph MUYENGO ; Evêque du Diocèse d’Uvira. Messe au cours de laquelle le bureau national élu a été présenté à l’assemblée chrétienne. Son Excellence Mgr l’Evêque d’Uvira a demandé au Président Ernest RADJABU de parler brièvement du mouvement Pueri cantores et ses objectifs. Dans son discours, Son Excellence Mgr l’Evêque d’Uvira a proposé d’ajouter une femme dans le comité national et le Président a nommé sur place la seule femme Directrice présente à l’AG comme Conseillère en la personne Mlle Monique du Diocèse de Bunia (Province Orientale)
.

Fait à Uvira le 15 janvier 2017.

Maitre Daniel RUGAMIKA BAKULIKIRA

Secrétaire National de la FCPC

Membres de la commission électorale ;

  1. Abbé Gérard MINANI NYAMULEMI ; Prêtre de l’Archidiocèse de Bukavu et Aumônier National de la FCPC.
  2. Abbé Joseph MULONDA KYATOGEKWA, Prêtre du Diocèse d’Uvira et Aumônier national honoraire.
  3. Abbé Emmanuel KATENGE DAN, Aumônier du Diocèse de Butembo-Beni.
  4. Abbé Emmanuel MUNGURYEK NG’ABIDONG’, Aumônier du Diocèse de Mahagi-Nioka.

 

Visites  et formation liturgique des Choeurs de l’Archidiocèse de BUKAVU par l’abbé Aumônier Novembre 2017

à cimpunda

Choeur de Bukavu/Cathédrale