CONGRÉGATION  DES  FILLES DE MARIE REINE DES APÔTRES


                                    

  1. Titre :      CONGRÉGATION   DES  ‘’FILLES   DE   MARIE   REINE  DES APÔTRES’’
  2. Devise :    ‘’Persévérer    ensemble   avec   Marie,    Mère   de   Dieu  dans  la                                                                                                                 prière’’.                                                                                                                                                                         
  3.  Origine :      C’est   le   6  novembre   1932   que   la   Congrégation  des  filles  de  Marie,  Reine   des   Apôtres,  prit  naissance, dans le  sud  du Vicariat  Apostolique  du Kivu.

                Son  Excellence  Monseigneur  Edouard  leys   en  fut  le  fondateur.                              

Soucieux    de   la   formation  de  la  femme  de   son  époque,     il   voulut  susciter  une  congrégation  religieuse, issue  du  milieu  africain  qui  l’aiderait   dans  l’œuvre  de  l’Evangélisation ;

Il   mit  la   jeune   congrégation   sous   la   protection   de  la   Vierge  Marie.

Les    Sœurs    Christine    KAUNYO,     Thérèse     MUHEHA,     Marie   NABIKALI    et  SAVINA   NAMUKONGYA,   novices de la   congrégation   des  Sœurs  de Saint Joseph  de  Kirungu/shaba,    mais  originaires  du Kivu,   furent   appelées par   Monseigneur   Leys   dans   le   nouveau   vicariat.   Elles  furent  ainsi  les  fondations   sur   lesquelles   s’élèvera   la  nouvelle   Congrégation.

Mère  Aurelia   des   Sœurs  de  Notre  Dame  d’Afrique,   fut  désignée   comme formatrice.   Elle fut   aussi   la   première Supérieure   Générale  de la congrégation.

  1. Vie  du   fondateur   et  ses   paroles  clé

Monseigneur  Edouard  Leys,    5é   enfant   de  sa  famille,   est   né   à     Bruges   en  Belgique    le   5  Juillet    1889

should be performed by a physician knowledgeable in malebe handled by the primary care physicians. The urologist cialis online.

.

Agé   de  19  ans,   il  entre  chez  les   Pères  Missionnaires   d’Afrique   en   1908  et  fut   ordonné   prêtre   le   17   juillet    1914.  L’année   1927,  se   réalise  son  vœu,  à  savoir   ‘’pénétrer   au  cœur   de  l’Afrique  ‘’et  le   29   septembre  1927,  Il  s’embarque  à  Marseille  à  destination  du  Burundi.  Le  21  avril  1930 il  fut  sacré  Evêque  dans  la  cathédrale   de  Bruges,   sa   ville  natale.   Le   18  octobre,  il  arriva  à  Mugeri  avec  trois  jeunes  prêtres  qu’il  venait  d’ordonner.                                                             Monseigneur  Leys  n’a   vécu  que   56  ans :   1889- 1945.  Dans  un  grand  calme avec foi   profonde,    avec   confiance   et   complet   abandon   à   la   divine  providence, Monseigneur   Leys  rendit   son  âme,  à  la  clinique   de  la  Fomulac,  le  10 Aout  1945  à  12 heures  35’.   Il  fut   enseveli   à   Mugeri   derrière   la chapelle,    à  un endroit   choisi  par le défunt avant   sa  mort.    Pour ses  paroles  clé,   nous  retenons  son  testament  laissé   à ses  filles :

‘’Aimez   votre   congrégation   comme   votre   Mère,

‘’Aimez  vos   compagnes   comme   vos  propres   sœurs                                                                                                                                                 Surtout  aimez   beaucoup   Dieu   qui   vous  a   choisies  et   soyez  fidèles  dans votre  travail  apostolique’’

  1. Charismes
  • Annoncer la  bonne  nouvelle  de  Jésus  à  nos  frères  et  sœurs,
  • Aider les Evêques et les Prêtres  dans leur travail d’Evangélisation,
  • Porter une attention spéciale  aux femmes.

 

  1. Traits  caractéristiques,   objectif :

Consacrées  à  Dieu   dans  l’Eglise   par  leurs   vœux   de   religion, mandatées  par  l’Ordinaire   du lieu,   les  filles   de  Marie   ont   pour  but   essentiel  de :

  1. Comme Marie, vouloir   vivre   totalement   pour   Jésus,
  2. Procurer la  gloire  de  Dieu,  s’associer   à  l’œuvre  de Dieu pour le salut  des  âmes,   garantir  leur  propre  salut.

Partout   où   elles   sont,  elles  témoignent   de  l’Evangile et  transmettre message  du  Christ dans :

  • L’enseignement primaire et   secondaire,
  • Les œuvres diocésaines  (Economat  Général,  Séminaires,   Evêché…)
  • Les œuvres sociales   et   caritatives  (orphelinat,   foyer   social,   encadrement   féminin),
  • La catéchèse et   la
  1. Implantation – Extension

Bien   que  de  droit  Diocésain,  la  congrégation   des   filles   de  Marie ne se  limite pas seulement   au   Diocèse    où   est   implantée   la   Maison -Mère,  mais  elle  reste  disponible   pour  aller  servir   dans  ses  possibilités,  partout   où  l’Eglise  fait appel  à elle.  Elle  est  de  caractère  interdiocésain.    Ainsi   à  l’heure   actuelle,   elle   compte   ses   maisons   dans   le   diocèse   de  Bukavu :   16  maisons ;   dans   le   Diocèse   de  Goma :   5  maisons   et   dans  le diocèse  d’Uvira :   1 maison…..

  1. Etapes de  formation                a. En famille :

Pendant  les  études,   celle  qui  s’intéresse  à  la  vie   des  filles  de Marie les  fréquente   pour  mieux     connaître :   cette   période   est    appelée aspirandat.  Cette   étape  continue   après   les  études   pendant   qu’on  fait l’expérience  de travail.   La durée  est  à  fixer  par chacune

.

b.Dans la  congrégation

  • Le postulat :    Pour  l’approfondissement    de   la  vie   chrétienne   et   de  la vocation  par  un  enseignement  biblique   et    Il  dure  2 ans.
  • Les Noviciat :   la  novice  fait  l’expérience  de   vivre  avec       Elle   étudie    les   constitutions    de   la    Congrégation    et    continue    la  formation   biblique,   théologique  et  spirituelle.   Le  Noviciat   dure  2  ans.
  • Première profession : Incorporation  temporaire  dans  la  congrégation.   Pendant  cette  étape,  la  jeune  professe  continue  sa  formation  suivant  un programme  défini   par   la   congrégation.  Les  vœux  temporaires  sont  pour une  durée  de  6 ans.
  • Profession perpétuelle :   Incorporation  définitive  dans  la  congrégation.
  1.    Conditions   d’admission :

–    Sentir   l’appel   de  Dieu   à   une   vie   communautaire   dans  la   prière,

–   L’union   à   Dieu   par  Marie   et   le   service

–    Etre   chrétienne  catholique   et   exemplaire   dans   son  milieu   de   vie.

–    Avoir   une   bonne  santé   physique   et   psychique.

–    Avoir   une  formation  de  base  suffisante (au  moins  un  diplôme  d’Etat  ou  son  équivalent).

–    Avoir   une  maturité  humaine  et  spirituelle   suffisantes.

  1. Adresse de  Contact

A   la   Sœur   Chargée   des   vocations   Filles   de  Marie  Reine  des  Apôtres,

B.P.    890  Bukavu.             Tél. :                                                               Email: