LES MONIALES CISTERCIENNES ABBAYE NOTRE-DAME DE LA CLARTÉ-DIEU  OU TRAPPISTINES


 

                             Adresse :        Abbaye  Notre-Dame  de  la  Clarté-Dieu  –  MURHESSA.                                                                                                                                      B.P.   349  BUKAVU

Ces   moniales   forment  la   branche   féminine   de   l’ordre   des  Cisterciens  réformés   ou   Ordre   des   Cisterciens   de  la   Stricte   Observance.  Ordre  fondé  le  21 mars  1098   à    Cîteaux   par   un   groupe   de   moines   bénédictins   par  Saint   Robert   de  Molesme,    Saint  Etienne  Harding.   Ils   voulaient   suivre   de                             plus  près  la  Règle  de  Saint  Benoît  (VIème  siècle).  La  branche  féminine  vu  le jour  à  i ‘Abbaye  du   Tart  vers   1125.

Après    1950,   le  monastère   cistercien   de   Notre-Dame   d’Igny,     en   France comptait  plus  de  80  moniales   et   décida   d’essaimer.  L’appel   de   Pie  XI  l’orientait   vers   les   terres    de    missions

.

Après    quelques    recherches infructueuses, les Pères  de  Scourmont  qui   avaient   fondé   au  Congo-  Belge  en 1954    proposent le guest-house qu’ils  ont   quitté  de   Katana   pour s’installer  aux  Lacs  Mokoto.    C’est   ainsi   qu’entre   1955   et  1956   quinze   moniales   arrivèrent   pour   fonder   le   monastère   de   Notre – Dame   de   la  Clarté – Dieu  qui  sera  à  Murhesa,   pour  la  louange  de   Dieu
.

ADVENIAT  REGNUM  TUUM.    C’est  la  devise  de  la  Clarté-Dieu.

    Charisme :

« La vie monastique ne se raconte pas, elle se vit »  L’apostolat  des  moines  et  moniales   cisterciens  est  celui  d’un ordre voué à la contemplation, c’est-à-dire une vie de recherche, de louange et de service de Dieu

Hyperlipedaemia cialis no prescriptiion such as relationship distress, sexual performance concerns,.

.  Concrètement elle s’exprime dans un certain nombre d’exercices : la liturgie des heures et  dont le centre est l’Eucharistie,  le travail manuel, la lectio divina, la vie fraternelle en communauté et la solitude.

Conditions  à  remplir  pour  être  admises  à  Murhesa :

–   Niveau   intellectuel,   habituellement    les   candidates   doivent   avoir  suivi  le  cycle  d’études    secondaires  (cycle   long   de   préférence).

 –   Maturité    humaine :    que   dans   la   mesure    du   possible,     elles   aient,  après  leurs  études, méné  au  moins  un  an  une  vie  d’adulte  responsable.                                                                   

 –   Maturité   spirituelle,    une  certaine   habitude   de  la   prière,   une   bonne  connaissance   de  la foi chrétienne,    une  participation   à  la   vie   de   sa                  communauté   de   base.  Il  faut  aussi qu’elles   soient   suivies  par un  père Spirituel.

   –  Qu’elles  aient  pris  contact  avec   le  monastère  et   fait  plusieurs   Séjours  en  clôturé,  partageant  toute  la  vie  des  moniales.

                           Voici  en  résumé  le  processus  de  formation :

  • Chaque monastère   a  son  postulat   dure   un  an   et   le noviciat   deux  ans.   Après  le  noviciat   on  fait  de  trois  à  six  ans   de vœux   temporaires,   renouvelables   chaque   année.                                                                                                                                      
  •  Puis,   les   vœux   solennels.

 

        L’enseignement donné chez les moniales  consiste   en :

  • Formation  biblique
  • Formation    monastique :      On     apprend      la      Règle       de   Saint-Benoît,    l’histoire   monastique   et  On   y    ajoute   la    doctrine    spirituelle   des   pères   du   monachisme,    surtout   Saint Bernard   et  les  pères   cisterciens.
  • Formation doctrinale  à  laquelle   s’ajoutent  la   patrologie   et  l’histoire de  l’Eglise
  • Formation liturgique

   

         La  formation   des  jeunes   à   la   vie   intérieure   est   confiée   à   la   Mère  Abbesse   aidée  de  la  maîtresse   des   novices   avec   lesquelles   les  novices                    pratiquent   librement   une   simple   ouverture   de   cœur.                                                                                                                        

         Elles  ont  leur  ‘’lectio  divina’’   quotidienne   dans   l’Ecriture  Sainte  et   les livres  spirituels  choisis.