ORDRE DE LA COMPAGNIE DE MARIE NOTRE-DAME


 

  1. Devise :

Pour  la  plus   grande  gloire  de   Dieu   et   l’honneur   de   Notre – Dame

 

  1. Origine :

 

La  compagnie de  Marie Notre – Dame a été fondée  en  France, par une veuve,  Jeanne de  Lestonnac, en 1607.

Jeanne de  Lestonnac est née à Bordeaux,  en 1556. Son  père  Richard de Lestonnac  était    conseiller au Parlement de Bordeaux. Sa mère,  Jeanne Eyquem de Montaigne était   la sœur du  célèbre écrivain, Michel de Montaigne.

La  France   du  XVIème siècle est déchirée par le conflit religieux opposant les Calvinistes   aux Catholiques.    Jeanne a connu cette division dans sa propre famille :  père catholique   et  mère calviniste.  Déchirement  pour Jeanne de Lestonnac.   Quelle foi adopter ?

Elevée   finalement   par   son   oncle  Michel de Montaigne  dans la foi catholique, Jeanne   fait  l’expérience d’une vie spirituelle toute donnée à Dieu.    Au cours d’une prière, elle   entendit ces paroles :   « Prends garde ma fille, de ne jamais laisser éteindre ce feu sacré que   j’ai allumé dans ton cœur »                                                                                                                Jeanne restera fidèle à ses paroles.

En    1572,   Jeanne  épouse le baron  Gaston de Monfterrant–Landiras, reconnaissant  dans  ce projet le  signe de  la volonté  de  Dieu
.

Devenue veuve en 1594,   elle croit le moment arrivé où  elle pourra réaliser l’aspiration    qu’elle avait ressentie dans sa jeunesse.

Après  avoir  travaillé à l’établissement de ses enfants,  elle entre dans  un   monastère en 1603. Mais, les rigueurs extrêmes  et des  austérités de cette  vie  monastique   ne lui permirent pas de réaliser son  idéal  de  vie religieuse.  Elle fut  obligée de   retourner dans le monde. Mais, à partir de cet échec, elle découvre sa  nouvelle mission :  «  il  s’agit   de  tendre  la   main  à une jeunesse en danger de se perdre ».  C’est elle, Jeanne, qui  doit  lui tendre cette  main.  C’est ainsi que Jeanne va regrouper autour  d’elle un nombre  de  jeunes  filles qui veulent partager  avec elle sa mission :   servir  le Seigneur  dans  la vie religieuse.

Lors d’une rencontre,  Jeanne de Lestonnac livre son projet à ses premières compagnes…  «  Il faut que  nous  bâtissions nous-mêmes de nos mains un  nouveau  temple au  Seigneur…   Hélas !  que de personnes se perdent pour n’avoir pas été  instruites dans  leur  bas âge de  leurs devoirs essentiels…  Que  de  jeunes  filles  vivent dans  l’ignorance dont  elles se ressentent pendant  toute  leur vie …Hâtons- nous mes chères sœurs  et  unissons   nos forces pour le secours de l’Eglise autant que nous en sommes capables… »

 

  1. Charisme, traits  caractéristiques, objectif :

 

Jeanne de Lestonnac veut bâtir une maison où l’instruction des filles ira de  pair avec  la vie contemplative. Aujourd’hui, cette  éducation s’étend à toute  la jeunesse parce  que nous sommes convaincues que la jeunesse est porteuse  d’espérance et de vie et qu’elle est à la                                                               base  de  la  transformation  de  la  société.

La   Compagnie de Marie Notre -Dame est un ordre de spiritualité ignacienne.

Elle essaie de répondre à sa mission en mettant davantage l’accent sur la contemplation :  la prière doit prendre  une place de  choix  dans la vie de la religieuse de  la  Compagnie : « Elles se consacreront  à une vie ni purement active ni purement  contemplative, mais mixte à l’imitation de  la glorieuse Vierge Marie, de telle sorte que l’oraison, la méditation et la vie intérieure aient la place »   (Jeanne de  Lestonnac)

psychological status. However, due to the huge diversity ofDistribution – Approximately 96% of sildenafil was bound to plasma proteins, but its potential for interaction with co-administered drugs due to displacement is limited because of its relatively high volume of distribution, which is about 100 l after i. tadalafil generic.

.

 

 

Fête patronale : le 15 mai en souvenir de la canonisation de la fondatrice le  15 mai 1949.

Les Sœurs de la compagnie de Marie Notre-Dame sont présentes :

 

  • En Afrique :  République Démocratique du Congo, Dans l’Archidiocèse de  Kinshasa au Diocèse  de  Butembo-Beni, dans l’Archidiocèse de  Bukavu(œuvres : Ecole Primaire LESTONNAC, Lycée Cirezi, Centre HERI KWETU, Hopital de Monvu/IDjwi…)

Au  Cameroun – Diocèse  de  Maroua-Mokolo   En  dehors  de  l’Afrique :

  • Europe : France,  Belgique,   Espagne,   Angleterre,  Italie,   Roumanie,
  • Amérique : Amérique latine : Colombie, Argentine, Chili, Pérou, Cuba, Mexique, Paraguay,

Aux Etats-Unis
.

  • Asie : Japon,

 

 

  1. Etapes de  la  formation : 

 

Jeanne de Lestonnac était convaincue que l’avenir et  la stabilité  et  la  continuité   de  la  Compagnie dépendaient du sérieux accordé à la formation :   « Du soin   apporté  à  la  formation  dépend  en  grande  partie  l’avenir de  la Compagnie… »   Ceci  explique   l’intérêt que la  Compagnie accorde à la formation  initiale de ses membres.   Cette  formation   s’étend  sur  une  période  de  plus  ou  moins  12  ans :

2  ans  du  postulat                                                                                                               2  ans  du  noviciat

7  à  9  ans  du  juniorat

N.B. de 1973 à 1998 : le Noviciat a fonctionné à Bugabo et de 1983 à 1998 : le postulat à Nguba. Suite aux guerres de 1996-1998, tous les deux ont été déplacés : le noviciat à Kinshasa et le postulat au diocèse de Butembo-Béni.

 

  1. Conditions d’admission :

 

  • Etre âgée  d’au  moins  18  ans
  • Jouir d’une  bonne   santé  physique   et  psychique
  • Posséder un diplôme   des  humanités  et   avoir   travaillé   au  moins  pendant                                                                                                          deux  ou trois ans : être capable de  gagner sa vie par un travail.
  • Etre dotée  des  qualités  humaines  pouvant  favoriser   une   vie  en

 

  1. Adresse : Sœurs  de  la  Compagnie  de  Marie  Notre-Dame

Maison Provinciale, Paroisse de Nguba   B.P.   2421  Bukavu.

 

Tél. :                                            Email :